Avant-lès-Marcilly et environs

voeux 2012/Traînel

                                                 TRAÎNEL 2012 : les voeux  du Monsieur le Maire  Didier DROY

Réfection de la mairie et gel du projet éolien

Le maire, Didier Droy, a fait le point sur les projets en cours


Trainel- Samedi dernier, lors des vœux à la population, Didier Droy a dressé le bilan 2011 et fait état de plusieurs chantiers qui devraient être réalisés cette année

 

Forte affluence à la salle Saint-Barthélémy samedi dernier où une centaine de personnes ont assisté à cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de l'équipe municipale, de responsables associatifs, ainsi que de MM. Gérard Ancelin, maire et conseiller général, et Christian Triché, maire de La Louptière-Thénard.
D'entrée de jeu, le maire a passé en revue « plusieurs changements intervenus l'an dernier au niveau des commerces de proximité avec des fermetures, des reprises et un projet d'ouverture ».
Didier Droy a mis ensuite l'accent sur « la rigueur et la prudence qui animeront l'équipe municipale dans la conduite des budgets municipaux, compte tenu de la conjoncture économique actuelle ».
Parmi les projets en cours, les travaux de réfection de la mairie devraient débuter vers la fin du premier trimestre. Un chantier qui obligera le transfert du secrétariat de mairie à la salle du Moulin pour environ un an.
En ce qui concerne le PLU, plan local d'urbanisme, « la commission devrait se réunir prochainement pour finaliser et valider le dossier avant la présentation à enquête publique », a précisé l'édile nogentais.
Quant au programme éolien, le maire a tenu à rappeler que « même si des sociétés ont récemment prospecté sur la commune, et rencontré des propriétaires agricoles, la municipalité maintient sa décision de geler le déroulement du projet ».
Au sujet de l'unité Alzheimer de la maison de retraite des Flots de l'Orvin, l'édile traînellois a indiqué que « le conseil d'administration de l'établissement a entamé une réflexion sur le devenir du projet ».
Au terme de son propos, Didier Droy a remercié les acteurs associatifs qui contribuent à l'animation de la vie sociale du bourg.

Palmarès des maisons fleuries


Maisons avec jardin visible de la rue :
1er prix, Béatrice Berlin, 2e Bernard Folch, 3e Philippe Horsin.
Maisons avec décor floral en bordure de la voie publique :
1er prix Mireille Maillet.
Maisons avec balcon et terrasses fleuries :
1er prix, Daniel Dionnet.
Maisons avec murs et fenêtres fleuris :
1er prix, Rodolphe Pellerin.
Établissements publics et commerciaux fleuris :
Hostellerie de l'Orvin.

Pierre MILLAT

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

          En mars 2011, Monsieur le Maire Didier DROY était dejà attentif sur le probléme éolien              


MAIRIE DE TRAÎNEL

                                                                                        TRAÎNEL

Le projet d'implantation de neuf éoliennes en suspens

 

 
                                                                                Après Fontaine-Mâcon,

                          des éoliennes devaient être implantées à Traînel,

                  En attendant la décision des élus du conseil municipal de Traînel,

         la société Eneria a suspendu les études pour l'installation de neuf éoliennes

Le parc éolien des Portes de l'Aube, au sud de Nogent, a du plomb dans l'aile.

Depuis un an, la société Eneria qui mène ce projet, a préféré le suspendre en attendant que les élus se prononcent.


« Le conseil municipal de Traînel, qui accueillerait la majeure partie des neuf éoliennes, ne s'est pas encore prononcé.

Notre projet, qui s'étend sur les communes de Traînel, Fontenay-de-Bossery et Bouy-sur-Orvin, est en "stand-by" depuis un an.

Nous espérons que la mise en service du parc de Fontaine-Mâcon rassurera les habitants,

notamment sur le plan acoustique, explique Estelle Blanchard, responsable du projet.

Le parc éolien n'est pas abandonné, nous sommes encore dans une phase de concertation. »
De son côté, le maire de Traînel veut prendre son temps.

« Aujourd'hui, les élus sont partagés, certains propriétaires terriens qui peuvent être concernés sont également réticents.

 Nous ne sommes pas à un, deux ou trois ans près. Il n'y a rien d'urgent », note Didier Droy.
Le maire veut également être attentif au cadre de vie de ses administrés.

« Il y a, bien sûr, la question des nuisances sonores éventuelles, mais il faut aussi penser aux paysages.

 Peut-on continuer à installer des

éoliennes aux quatre coins du département », s'interroge l'élu. « C'est un projet qui nous engage pour l'avenir, il faut prendre le temps de la réflexion », ajoute-t-il.


Quelles recettes fiscales ?


Surtout, la réforme de la taxe professionnelle rend moins attractif ce type de projet.

La disparition de la taxe professionnelle au profit de la contribution économique territoriale entraîne

 un transfert des recettes fiscales des communes vers les communautés de communes.
« Les retombées sont incertaines. Ce qui est sûr, c'est que le projet est maintenant beaucoup moins alléchant

  en termes économiques pour notre commune », souligne le maire qui tient à conserver son pouvoir de décision en la matière.
  Aucune décision ne devrait donc intervenir rapidement.

 Eneria espère tout de même qu'une rencontre pourra être organisée avec les élus dans les prochains mois.

 

Auteur : Mathieu GIBET             EST ECLAIR  le site du journal CLIC ICI
Article paru le : 12 mars 2011